Strasbourg : Les formations CSE sont obligatoires pour les entreprises.


Si vous êtes une entreprise de plus de 11 salariés alors la loi vous oblige à vous mettre en conformité au 1er janvier 2020, vous devez former les élus de votre CSE (comité social et économique), qui vient fusionner toutes les anciennes instances de représentations du personnel telles que le Comité d'entreprise et le CHSCT. Vous êtes un peu perdu dans toutes ces nouvelles réglementations ? Nous avons rencontré un formateur CSE à Strasbourg qui nous a tout expliqué ! Rencontre avec le fondateur de l'entreprise Prevent'Est :


Pouvez-vous nous expliquer l'évolution de la réglementation concernant le CHCST et le CSE ? 


En fait c'est assez simple : au 1er janvier 2020 toutes les instances représentatives professionnelles sont supprimées pour intégrer un seul et unique comité :  le CSE, comité social et économique. Ce comité aura plusieurs missions, dont une particulièrement importante, liée à la santé et sécurité au travail. Auparavant ce comité était le CHSCT. Pour être efficients, les élus du CSE doivent obtenir une formation adaptée, c'est ce que je propose en tant que formateur CSE agréé.


Les formations CSE sont-elles obligatoires pour toutes les entreprises ? Même les plus petites ? 


Oui la formation CSST appelée formation CSE est obligatoire pour toutes les entreprises de plus de 11 salariés, tous les membres élus du comité, titulaire mais aussi suppléants doivent suivre cette formation CSST, en revanche la durée de la formation varie en fonction de la taille de l'entreprise : 3 jours pour les sociétés de moins de 300 salariés, et 5 jours pour celles de plus de 300 salariés. Il est nécessaire pour les entreprises concernées de s'y prendre à l'avance car cela mobilise une partie de leur personnel pendant plusieurs jours, mon conseil c'est vraiment de ne pas traîner !


Quel est votre parcours professionnel ? Qu'est-ce qui vous a poussé à devenir formateur CSE ? 


Depuis plus de dix années, j’interviens sur la santé, sécurité et prévention des accidents de travail au sein d’un centre hospitalier de 900 agents. Ces compétentes m’ont dirigées vers la formation des agents. Aujourd’hui je propose mes services aux entreprises quelles qu’en soient la structure et la production. J'apprécie former les salariés c'est un métier passionnant.


Cette nouvelle réglementation CSE est-elle, à votre sens, un gain pour les entreprises ou une perte par rapport au CHSCT ? Les salariés sont-ils mieux protégés ? Des critiques se sont fait entendre à ce sujet. 


Pour moi cette nouvelle formation CSE est davantage adaptée à la taille de l’entreprise. Elle permet de former plus d’élus et donc de prévenir plus efficacement les accidents de travail et maladies professionnelles. Donc un impact direct sur d’éventuels arrêts de travail. À mon sens cela va dans la bonne direction en termes de protection des salariés.


Vous intervenez uniquement dans le Grand Est et à Strasbourg ?


J’interviens effectivement sur toute la région grand est, de Paris à Strasbourg, mais aussi les régions limitrophes. La demande est tellement pressante pour les entreprises qui ont en temps limite pour se mettre en conformité que les clients viennent de toute la France me solliciter pour leur formation CSE.

© L'écho Régional - tous droits réservés